kinesitherapie.jpg

ORTHOPÉDIE

Les problèmes orthopédiques sont très fréquents. Ils sont à l'origine de douleurs variables qui peuvent parfois vous obliger à stopper ou diminuer toutes activités contraignantes pour votre corps. 


Derrière le terme générique d’orthopédie-traumatologie, nous retrouvons toutes les pathologies de l’appareil locomoteur traitées de manière conservatrice ou chirurgicale tels que : 

Fracture
Entorse
Tendinite
Prothèse ( hanche, genou, épaule)
Pose de matériel ostéosynthèse.
Suture tendineuse/ligamentaire
Arthroscopie
ETC….

Les objectifs de rééducation seront déterminés, en fonction du bilan initial et des objectifs du patient. Un plan de traitement sera établi à la suite de ce bilan.

Quelles sont les principales méthodes de traitements ? 

  • Traitements antalgiques pour diminuer les douleurs post-traumatiques éventuelles.

  • Techniques myotensives, les techniques neuro-dynamiques, le crochetage, 

  • Restaurer la mobilité du membre, grâce à des exercices de mobilisations passives, auto-passives et actives. 

  • Il est par la suite également conseillé de réaliser des séance de renforcement musculaire, d'exercices de stabilisation / control moteur et de proprioception via le matériel adéquat se trouvant au cabinet.

La collaboration étroite avec les médecins généralistes, les chirurgiens orthopédistes, les médecins sportifs me permet de répondre le plus adéquatement possible à la demande de chaque patient.

Mes formations complémentaires 


Crochetage : Le crochetage myofascial ou fibrolyse diacutanée  s’applique par l’intermédiaire de crochets dont l’extrémité est aplatie et permet, en se plaçant entre les gaines musculaires,  de dégager les plans de glissement entre ces différents muscles. Les actions de cette technique sont multiples : diminution des adhérences qui diminuent les plans de glissement entre les tissus  dans les cas de cicatrices ou  après un hématom.

Le crochetage myofascial est  utilisé dans :

·       Traitement des adhérences consécutives aux traumatismes entrainant des épanchements tissulaires ;

·       Traitement des adhérences consécutives à un acte chirurgical ;

·       Traitement des douleurs  dans le cadre de syndromes inflammatoires ou non comme les tendinites,  périarthrites, épicondylites, lumbago, torticolis, etc . ;

·       Traitement des névralgies consécutives à une irritation mécanique des nerfs périphériques : irritation du nerf d’Arnold, névralgies cervico- brachiales, intercostales, sciatalgies, etc. ;

·       Syndromes trophiques des membres : algoneurodystrophie, canal carpien, syndromes des loges, etc. ;



Prise en charge des symptômes douloureux de l'épaule via la méthode de l’institut MC Connell.

La posture statique et la dynamique du membre supérieur peuvent contribuer à provoquer des signes et symptômes douloureux à l’épaule.

Analyse de la raideur du rachis thoracique, des diminutions d’extensibilité musculaire et des problèmes de contrôle moteur des muscles de la ceinture scapulaire.

Des stratégies thérapeutiques appropriées seront établie à la suite de ce bilan :
mobilisation, stabilisation par taping (contention adhésive non-élastique) et réentraînement musculaire spécifique 


Un taping visant à améliorer le placement de la tête humérale dans une position correcte ainsi que la stabilisation du décollement scapulaire pourra être mis en place.